Qui es-tu Alaska – John Green

Couverture Qui es-tu Alaska ?

Titre – Qui es-tu Alaska

Auteur – John Green

Editions – Gallimard (Pôle fiction)


Résumé

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Mon avis

Ce roman était mon premier John Green et mon premier roman en lecture commune. Et je peux déjà dire que cette expérience était plutôt chouette !

Ce roman c’est l’histoire de Miles, coincé dans sa petite vie d’adolescent qui décide de partir en « quête d’un grand peut-être ». Dans cette quête, il rencontre Chip « Le Colonel » et l’insaisissable Alaska Young.
Ce roman c’est aussi des histoires d’amour, d’amitié, de courage, et de tous ses sentiments puissants que l’on ressent à 16 ans.

Lorsque les adultes disent avec un sourire imbécile et sournois : « les adolescents se croient invincibles »,ils ne se doutent pas à quel point ils ont raison. Inutile de perdre espoir car nous ne pouvons être brisés irrémédiablement. Nous pensons être invincibles parce que nous le sommes. Nous ne pouvons être nés ni mourir. Nous sommes comme les énergies, nous changeons seulement de forme, de taille et de manière de nous manifester. Les adultes l’oublient en vieillissant.

Le roman est écrit avec un certain parallélisme en commençant par 136 jours avant et en finissant 136 jours après. Mais avant quoi ? Après quoi ? Le suspense est grandissant. Les chapitres sont courts et addictifs. En lecture commune, nous nous étions mises d’accord sur 80 pages par jour et c’était très frustrant de devoir s’arrêter chaque jour…
Entre le avant et le après, j’ai commencé à deviner l’événement qui allait arriver, même si j’étais dans une sorte de déni …

Alaska est, bien sûr, au centre du roman et cette gamine est aussi intriguante qu’énervante. On sent qu’elle a souffert dans la vie. Elle vit tout de manière intense. Elle vit à 100 à l’heure et ses sentiments fluctuent d’une seconde à l’autre.

Je ne vais pas faire partie de ces gens qui passent leur temps à raconter ce qu’ils ont l’intention de faire plus tard. Je vais le faire, c’est tout. Imaginer l’avenir est une forme de nostalgie.

L’auteur a ce soucis du détail qui aide à visualiser les scènes, que ce soit sur la couleur du vernis des ongles d’Alaska ou encore l’obsession de Miles qui compte les couches de vêtements qui le séparent des gens, ou encore du Colonel qui retient chaque détail de ce qu’il lit.

J’ai également quelques points négatifs… J’ai trouvé que certaines actions des personnages, comme les blagues qu’il.elle.s réalisent dans le lycée étaient un peu too much, tout comme parfois leur comportement. Et surtout, gros points négatif, bien que l’on montre certains effets dangereux de l’alcool, j’ai trouvé que la consommation de tabac et d’alcool était presque banalisée. Oui elle est soumise à des punitions au sein du lycée mais il y a vraiment quelque chose qui m’a dérangé à ce sujet-là.

En résumé, j’ai aimé ce livre, je l’ai lu avec passion, malgré les quelques critiques que j’ai émises. J’ai trouvé ce livre plutôt philosophique avec beaucoup d’interrogations, de remises en question, de références importantes. La question des croyances revient plusieurs fois, et on y réfléchit en même temps que Miles. Ce livre aborde divers sujets très importants à lire quand on est un.e adolescent.e.

La suite au prochain numéro ?

PS : la collection Pôle Fiction de Gallimard s’appelle ici Pôle Fiction Fille (tête horrifiée). C’est un livre qui a maintenant une dizaine d’années et je n’ai pas trouvé aujourd’hui d’autres livres publiés en collection « fille » chez Pôle Fiction, alors j’espère que c’était vraiment une question d’époque et qu’aujourd’hui il ne reste que la collection Pôle Fiction. 🙂

Une réflexion sur “Qui es-tu Alaska – John Green

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s