𝓨𝓪𝓻𝓭𝓪𝓶 – Aurélie Welenstein

Couverture Yardam

Titre – Yardam

Autrice – Aurélie Wellenstein

Edition – Scrineo

#LEPLIB2021 #ISBN9782367408637


𝓡é𝓼𝓾𝓶é

À Yardam, la folie est sexuellement transmissible.

Dans l’espoir d’endiguer l’épidémie, la population est mise en quarantaine, isolée du reste du monde.
Le virus n’a pas épargné Kazan. À l’image de la ville qui s’enfonce dans le chaos, il sombre lentement.

Pour s’en sortir, il serait prêt à toutes les extrémités, y compris à manipuler Feliks et Nadja, un couple de médecins étrangers venu s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède. Dans son désespoir, il va accomplir le pire…

𝓜𝓸𝓷 𝓪𝓿𝓲𝓼

Cette lecture ne peut pas laisser stoïque. C’est le genre de lecture qui est à double tranchant et qui n’est pas faite pour tout le monde. Mais quand on fait parti des personnes pour qui ça fonctionne, alors cette lecture devient incroyable. C’est le genre de roman, où l’histoire va au delà de ce qui est raconté.

J’avais peur en me lançant dans cette lecture, je ne peux pas le nier. Le mois dernier, je n’avais pas accroché avec le Dieu Oiseau alors même que je sentais que c’était un roman de qualité, que beaucoup ont apprécié, mais juste je n’avais adhéré ni avec l’histoire, ni le personnage et je ne comprenais pas forcément ses actes et comportements.

Mais pour Yardam, ma lecture a été complètement différente ! Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman, que ce soit de manière métaphorique ou non. Une épidémie se développe, épidémie qui à chaque contamination laisse une personne vide, une « coquille », qui n’a plus d’âme, qui est juste un corps, et une personne « voleuse d’âme ». Le.a voleur.se se retrouve alors avec tous les esprits qu’il.elle a volé à l’intérieur de sa tête, jusqu’à lui.elle même devenir fou.folle. S’ajoute à cela une quarantaine, qui pourrait rendre n’importe qui au bord de l’implosion. Kazan est contaminé, peine à s’en sortir, et tente de fuir la ville jusqu’à ce qu’il croise sur sa route un couple de médecin, Felix et Nadja. Leur destin va devenir plus qu’entremêlé et ils vont développer une relation assez hors norme. Les relations entre les personnages sont profondes, tout aussi puissantes que malsaines et si déstabilisantes. J’aurai aimé plus de détails sur certains aspects, et notamment sur ce qui se déroule dans la tête de Kazan et des informations encore plus approfondies sur la maladie, sur cette « folie » qui s’empare de la personne contaminée.

Ses démons étaient comme des serpents qui, les uns après les autres, avaient planté leurs crochets dans son cerveau. Depuis des années, ils tordaient leurs anneaux luisants dans ses entrailles, autour de son coeur et de ses poumons; ils lui remontaient le long de la gorge, lui emplissant la bouche d’un goût de bile, et bavaient leur poison dans tout son corps, dans toute sa tête.

C’est un roman, qui bien qu’en huis-clos, ne manque pas d’action. L’ambiance qui règne à Yardam est absolument infame et pesante. C’est un roman sauvage, cru, dur mais tout autant ingénieux.

Dans un certain sens, c’est pour moi un livre que j’assimile à Carne de Julia Richard. Ce sont des livres qui se rejoignent pour leurs univers très sombres, leurs personnages a qui on pourrait s’identifier si notre cerveau ne le refusait pas. Des personnages qui sont poussés au plus profond de leur esprit et confrontés à des évènements que l’on ne souhaite à personne. Et surtout des personnages aux actions qui nous conduisent à nous poser une question :

Et moi à leur place, je ferrais quoi ?

Comme on peut facilement le comprendre en lisant mon avis, c’est un livre qui pour moi a toutes ses chances pour être dans mes 5 sélectionnés du PLIB.

Ce roman entre également dans la catégorie New Year, New me, du menu Hiver Mystérieux du Cold Winter Challenge.

2 réflexions sur “𝓨𝓪𝓻𝓭𝓪𝓶 – Aurélie Welenstein

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s